Biography

Press & Media

Avril 2020

Chasseur d’images

2020, Janv

Liberation

2018, Nov

IRK Magazine

9Lives

En / Fr

Denis Félix’s career is atypical. After five years of studying medicine, he delved into photography in 1985, at the age of twenty-five. Then came a long period in the world of fashion and advertising.
 In terms of his personal work started in 1993, his intention is to shed light on the time of tradition and the past expressed through people. The specifities of the photographic equipment chosen by Denis Felix, the large format camera, reveal a singular approach that zeroes in on the inherent mystery of each being, a singular moment of grace, a single shot, a single image.

In 1994, he travelled to Mali and in 1995, to the frontier of Guinea, in Mandingo country, to meet people living in an authentic, traditional culture. Morocco in 1995, Mauritius and Saint Martin in the following year allowed Denis Félix to set off “on a quest for a freedom that is guarded by the look”. In 1998, Hermès commissioned an exhibition entitled Les plis de la vie (The Folds of Life), a study of the link between the folds on the bark of trees and those on faces. Then came Hermès dans les étoiles, a voyage into the very centre of the look. Denis Félix, always sensitive to the stories written in the folds of faces as well as those of eyes and hands, continued his journey, first in South Africa, and then in Guatemala, where he recorded in images the sought-after traditional world.

Ireland in 2002, then India in 2004, Denis Félix travelled there to encounter two sensitive ethnic groups: the Dalits and the forest tribes.

The Somogy Editions will dedicate a monograph published at the end of 2011 on his work “Au fil de l’Homme”, a photographic reflection on self-awareness and of others.

Denis Felix then gradually shifts from human material, from the being in the human, to the material of things, the trace and imprint of life. With “Insiders”, magnificent platinum palladium prints, bodies, hands, feet, grapevines, and elk horns are manifested in a play of reflections, lights, shadows and blazes. These photographic shots with pictorial touches materialize anthropomorphic totemic shapes that permanently fix the gist, the spirit and the spirituality of forms.

From the furrows of a face to the ripples of a puddle, from the depths of a gaze to the sensitive powers of the world, Denis Felix transforms lines, volumes, reflections, fractures, and traces into drifts of poetry and expressionism.

The series “Intus Memory” leads us by a thread into the labyrinths of memory. It confirms his ability to capture, organize and give life to forms. With these platinum-palladium prints, he cuts out more than 25 years of negatives and photographic plates taken with a view camera and pieces them together in such a way as to transport us to faraway fantasy lands. Structuring space by layers, faces with vestiges of intimacy emerge and hide as if to remind us of our altered memory. Out of this personal mythology whose frame would be out of time, with fragments of a splintered life, they compose oneiric worlds from which the vague memory of a place, a trip, a face, or a material surfaces.

With the newest series, started in 2019, Gaïa, Silencio and Dream of Trees, his aim is to highlight the fragile nature of our surrounding world.

To follow the course of Denis Felix’s images is to journey into the meanders of a formal, physical and mental intimacy with the power to transcribe the energy of life itself. To distinguish what connects them is to touch with our eye, as Proust’s narrator touched with his palate, the madeleine of a great visual artist, indeed the very essence of what we are made.

___________________________________________________________ 

Denis Félix a un parcours atypique. Après cinq années de médecine, il se lance dans la photographie en 1985, à vingt-cinq ans. Pour ses recherches personnelles depuis 1993, son propos est de mettre en lumière le temps de la tradition et du passé qui s’expriment sur les hommes, les spécificités du matériel choisi par Denis Félix, la chambre grand format, créent un lien particulier entre les sujets et le photographe. Il ne réalise qu’un seul et unique cliché par personne photographiée, avec la volonté de partager un instant ultime unique particulièrement intense.

En 1994, il part pour le Mali en pays Sénoufo, puis en 1995 à la frontière guinéenne en pays mandingue, à la rencontre d’hommes vivants dans la pure culture traditionnelle. Les spécificités du matériel choisi par Denis Félix, la chambre grand format, créent un lien particulier entre les sujets et le photographe. Le Maroc en 1995, l’ile Maurice et Saint Martin les années suivantes, permettront à Denis Félix de partir « à la quète d’une liberté dont le regard est dépositaire ». En 1998, Hermès lui commande une première exposition intitulée « Les plis de la vie », étude sur le lien qui existe entre les plis sur les écorces d’arbres et les visages. Puis viendra « Hermès dans les étoiles », voyage au cœur même des regards. Denis Félix toujours sensible aux histoires inscrites dans les plis des visages, des yeux, des mains, continue son voyage. C’est cette fois en Afrique du Sud puis au Guatémala qu’il capte en images ce monde traditionnel tant recherché. En Irlande, en 2002, puis l’Inde en 2004 à la rencontre de deux ethnies sensibles, les Dalits et les tribus forestières.

Les éditions Somogy lui consacreront une monographie éditée fin 2011 sur son travail « Au fil de l’Homme », réflexion photographique sur la conscience de soi et des autres.

Entre 2010 et 2012, il élargit son champ de recherche et associe les lieux et les détails à la matière humaine. “Harmonies” se développe en Inde, en Afrique du Sud, en Indonésie, en Chine et au Brésil au sein de populations et d’ethnies rurales.
De la matière humaine, de l’être dans l’humain, Denis Félix glisse ensuite progressivement vers la matière des choses, la trace et l’empreinte du vivant. Avec « Insiders » réalisée sur de magnifiques tirages platine- palladium, ce sont les corps, mains, pieds, cèpes de vignes, cornes d’élan, chambre photographique qui s’expriment en un jeu de reflets, de lumières, d’ombres et d’éblouissements. De ses clichés photographiques aux touches picturales surgissent des formes totémiques, anthropomorphiques qui fixent à jamais l’essence, l’esprit et la spiritualité des formes. Des sillons d’un visage, à celle d’une flaque, du tréfonds d’un regard aux puissances sensitives du monde, Denis Félix joue des lignes, des volumes, des reflets, des fractures, des traces en des dérives poétiques et expressionnistes. Avec sa série, « Intus Memory », Denis Félix nous conduit de son fil d’Ariane en des labyrinthes de réminiscences et nous confirme son aisance à capturer, organiser les formes et à leur donner vie. Avec ce travail tiré sur platine-palladium, il va « découper » plus de 25 ans de négatifs et de plaques de verre photographiés à la chambre, les agencer et nous transporter en des contrées fantasmagoriques. Structurant l’espace par strates, des visages emprunts des vestiges de l’intime, se révèlent et puis se cachent comme pour se rappeler à notre mémoire altérée. De cette mythologie personnelle dont le cadre serait hors du temps, ils composent avec des fragments de vie morcelée, des univers oniriques d’où émergent comme le vague souvenir d’un lieu, d’un voyage, d’un visage, d’une matière.

Avec ses récentes séries, commencées en 2019, “Gaïa”, “Silencio” et “Rêves d’Arbres”, son but est de mettre en lumière la nature fragile de notre monde naturel environnant.

Suivre le cours des images de Denis Félix est une traversée dans les méandres d’un intime formel, physique et mental propre à retranscrire, l’énergie même du vivant. Distinguer ce qui les relie, c’est toucher du regard en un rêve éveillé, l’essence même de ce qui nous constitue et découvrir les madeleines de Proust d’un très grand plasticien.

___________________________________________________________ 

Exhibitions:

2020   “Intus Memori”. Parallax Gallery, Aix-en-Provence

2020   “Gaïa”. Khaos Space, Nanterre

2018   “Essentia” . Frédéric Got Gallery, Paris

2018  Exhibition “Essentia”. Carrousel du Louvre, Paris

2017   Chartreuse de Neuville, Neuville sous Montreuil

2014   Outdoor exhibition “Au fil de l’Homme N° III” Very large formats

“Photo festival” Connaught place New Dehli, India

2013   “Insiders”. Chais Madeleine Space, Saint-Pey-D’Armens

2012  Frédéric Got Gallery, Paris

2011  “Au fil de l’Homme”. Book publishing. Frédéric Got Gallery, Paris

2009   “Harmonies” . Alstom Foundation, Paris

2006   “Forest tribes and Dalits”. Zen Factory Gallery, Paris

2004  “Azul”. Etats d’Art Gallery, Paris

2003   Picto Montparnasse Gallery, Paris

2002   Exhibition, artistic commission, “L’équipe EDF”, Stade de France, Paris

2002  “The Thread of Life”. Aula Maxima, International art festival of Galway, Ireland

2000  “Regards N° III” Alliance française de Toronto et d’Ottawa, Canada

1999   “Dans les étoiles” . Personnal exhibition commissioned by Hermès.

Ateliers Hermès, Paris

1998   “Les plis de la vie” . Personnal exhibition commissioned by Hermès.

Ateliers Hermès, Paris

1998   “Sur la route du cirque” . Personnal exhibition commissioned by Musée                           national des arts et traditions populaires, Paris

1997   “Regards”. Galerie Picto IFAS, Capetown, Afrique du Sud

1997   “Regards : artisans et paysans” . Exhibition JIP 1997.

Maison de l’artisanat et des métiers d’art, Marseille

1996 “Regards”. Chambre de commerce et d’industrie, Paris

1996 “Regards”. Vue d’ailleurs, Paris Photo Off, Paris

1995 “Koulariyi” . Daylight Space, Paris

1994 “Watiali Bancoro” . Daylight Space, Paris

 

 

Collective exhibition:

 

2014   Exposition collective avec Steve Mc Curry. “Au fil de l’Homme N° III”

Galerie Frederic Got, Paris

 

 

2020   “Intus Memori”. Galerie Parallax, Aix-en-Provence

2020   “Gaïa”. Espace Khaos, Nanterre

2018   “Essentia” . Galerie Frédéric Got, Paris

2018  Exposition “Essentia”. Carrousel du Louvre, Paris

2017   Chartreuse de Neuville, Neuville sous Montreuil

2014   Exposition en extérieur “Au fil de l’Homme N° III” Très grands formats

“Le festival de la photo” Connaught place New Dehli, Inde

2013   “Insiders”. Espace Chais Madeleine, Saint-Pey-D’Armens

2012  Galerie Frédéric Got, Paris

2011  “Au fil de l’Homme”. Edition du livre. Galerie Frédéric Got, Paris

2009   “Harmonies” . Alstom Foundation, Paris

2006   “Tribus forestières et Dalits”. Galerie Zen Factory, Paris

2004  “Azul”. Galerie Etats d’Art, Paris

2003   Galerie Picto Montparnasse, Paris

2002   Exposition de commande “L’équipe EDF”, Stade de France, Paris

2002  “The Thread of Life”. Aula Maxima, Festival international d’art de Galway

2000  “Regards N° III” Alliance française de Toronto et d’Ottawa, Canada

1999   “Dans les étoiles” . Exposition monographique commandée par Hermès.

Ateliers Hermès, Paris

1998   “Les plis de la vie” . Exposition monographique commandée par Hermès.

Ateliers Hermès, Paris

1998   “Sur la route du cirque” . Exposition monographique commandée par le Musée              national des arts et traditions populaires, Paris

1997   “Regards”. Galerie Picto IFAS, Capetown, Afrique du Sud

1997   “Regards : artisans et paysans” . Exposition monographique JIP 1997.

Maison de l’artisanat et des métiers d’art, Marseille

1996 “Regards”. Chambre de commerce et d’industrie, Paris

1996 “Regards”. Vue d’ailleurs, Paris Photo Off, Paris

1995 “Koulariyi” . Espace Daylight, Paris

1994 “Watiali Bancoro” . Espace Daylight, Paris

 

 

Expositions Collectives:

 

2014   Exposition collective avec Steve Mc Curry. “Au fil de l’Homme N° III”

Galerie Frederic Got, Paris